Historique

L’association L’été de Vaour développe une activité culturelle autour des arts vivants sur le territoire rural du Nord-Ouest du Tarn.

L’activité a d’abord été exclusivement axée sur le festival de L’été de Vaour. A l’initiative de ce projet : une poignée de passionnés de théâtre qui, installés à Vaour, ont voulu créer un évènement annuel pour faire découvrir aux habitants de ce petit coin de France, un art qui leur tenait à cœur : le clown et le théâtre burlesque. En connexion avec Le Prato (théâtre situé à Lille), le festival accueille dès la première année en 1986,  des artistes de renom comme Romain Bouteille, Yolande Moreau ou encore Marc Jolivet. Le succès est immédiat et au fil des années, le petit festival qui accueillait 1600 personnes lors de la première édition, est devenu l’un des événements phare de Midi-Pyrénées avec près de 23 000 visiteurs aujourd’hui.

L’essor du festival a fait de l’association un acteur économique important du territoire vaourais, et un facteur fort de son identité, le rayonnement du festival étant national.

Le festival a permis l’installation d’un théâtre dans un monument historique restauré expressément, la Commanderie des Templiers. Ce théâtre dispose d’un plateau généreux (9 x 10 m), d’un équipement technique de qualité et d’une capacité de 200 places. Le cachet conféré par la pierre de l’ancienne forteresse médiévale lui donne un charme atypique qu’aucun artiste ou spectateur ne boude.

Au fil du temps, l’association s’est professionnalisée et a développé une activité annuelle dont les contenus artistiques se sont affranchis de plus en plus de l’image et de la ligne artistique humoristique développées au sein du festival : nouveau cirque, théâtre contemporain, danse, musique actuelle, théâtre jeune public...

Aujourd’hui, le projet annuel : Les Rendez-Vous Culturels est tourné vers les résidences d’artistes, l’échange entre compagnies et habitants du territoire sur le travail de création et la découverte de nouvelles formes actuelles dans le spectacle vivant.