Présentation

L'association L'été de Vaour a été fondée en 1986, dans le but de promouvoir une activité culturelle sur le territoire rural de Vaour et ses alentours. Elle réalise aujourd’hui cette mission à travers un festival annuel du même nom, au mois d'août, et une saison de résidences, actions culturelles et diffusions au Théâtre de la Commanderie et sur le territoire de la communauté de communes du Cordais et du Causse.

Le festival L’été de Vaour, né en 1986, est centré, dans un premier temps, sur le théâtre burlesque. Aujourd'hui la ligne artistique s'est élargie, pour s’intéresser à toutes les formes de rire, et mettre en valeur des artistes et des écritures originales dans ce champ artistique.

Le festival, de par son rayonnement désormais national, a fait de l'association un acteur culturel et économique important du territoire vaourais, et un facteur fort de son identité.

Au fil des années, le festival L'été de Vaour a pris de l'ampleur et a fidélisé son public, au point d'accueillir aujourd’hui plus de 15 000 personnes chaque année, sur 5 jours de festival.

En parallèle, et avec le soutien des financeurs publics, un théâtre de 200 places a vu le jour au milieu des ruines de la Commanderie des Templiers de Vaour. Par couches de travaux successives, et au moyen de financements publics émanant de tous les échelons administratifs, de la commune à l'échelle européenne, le théâtre a vu le jour au milieu des années 90, et les derniers travaux se sont achevés en 2002.

Ce théâtre dispose d'un plateau généreux (10 x 10 m), d'un équipement technique de qualité et d'une capacité de 200 places. Le cachet conféré par la pierre de l'ancienne forteresse médiévale lui donne de plus un charme qu'aucun artiste ou spectateur ne boude.

Ce lieu est une ressource unique sur le territoire, pour l’accueil d’artistes en résidences et le développement d’une activité culturelle régulière sur ce territoire rural.

Pour mener à bien ce projet, nous travaillons bien évidemment en lien avec les autres acteurs locaux – médiathèque, écoles et collèges, bar associatif, associations et municipalités -, mais aussi avec les autres acteurs culturels du territoire - Scène Nationale d’Albi, GMEA, Rocktime, Adda du Tarn, Théâtre du Colombier, la FOL du Tarn, le Pays d’Albigeois et des Bastides etc.

 

La structure fait partie des réseaux :

  • Pyramid (Fédération régionale du réseau Chainon-FNTAV)
  • Avant-Mardi (Réseau des musiques actuelles en Midi-Pyrénées)
  • dynamO (Acteurs Culturels Nord Occitanie)

 

L'association s'est toujours attachée à défendre une notion de service public et d'intérêt général (ce dernier étant d'ailleurs reconnu par l'administration fiscale) :

  • Privilégier la qualité artistique et encourager la création artistique (plutôt que répondre à la demande, dans une logique de marché),
  • Proposer autant que faire se peut des passerelles entre les propositions artistiques et les publics, et sensibiliser ces derniers à la création artistique par tous types d'actions (rencontres, répétitions publiques, stages et ateliers...),
  • Adopter une politique tarifaire cohérente avec l'objectif de service public pour rendre accessible la culture au plus grand nombre